© 2023 by Vintage,Ink. Proudly created with Wix.com

CLAIRE TUBIANA

The vintage,ink story

           Le web est une formidable façon de communiquer, mais difficile, de remplacer la beauté de l'impression sur papier. Le XIXe, siècle très tourmenté, a connu une importante révolution industrielle et aussi des besoins nouveaux, notamment la publicité sous différentes formes. Il a vu de nombreuses créations dans le domaine des caractères et des vignettes qui ont marqué cette période. Des milliers de dessins, malheureusement anonymes pour la plupart, que j'ai découverts il y a plusieurs années alors que je travaillais en agence de publicité (JWT) sur la conception de petits films TV pour les pastilles Vichy. On souhaitait redonner un coup de jeune aux pastilles tout en gardant le côté désuet de début du siècle (le XXe !). On est alors partis sur des petits films d'annimation faits à partir de vignettes anciennes. 

Story-board pastilles Vichy. Agence JWT.
Redacteur concepteur: Loic Froger - Directeur artistique Claire Tubiana
2 exemples d'une longue série!...
Voix off: "La sensation de plaisir et de bien être que procurait les pastilles Vichy allait bien
au delà des espérances de Monsieur Darcet.
Pastilles VICHY, rien de neuf depuis 1834"
C'est en regardant passer un train que Monsieur Darcet eu l'idée d'extraire par évaporation, les principes actifs de l'eau de VICHY.  
Pastilles VICHY, rien de neuf depuis 1834"

A l'époque, (en 1995!...), il n'y avait pas toutes ces banques d'images que l'on trouve aujourd'hui sur internet. La recherche se faisait dans les librairies, les bibliothèques,... Et c'est lors de cette recherche que je me suis passionnée pour tous ces grands livres pleins de petites images noir et blanc utilisées par les fonderies de l'époque pour illustrer les articles des journaux de la fin du XIXe - début XXe siècle. Classées par thèmes, ou pas, une page pouvait contenir une centaines d'illustrations, lettrines, cabochons...où il était un bonheur de chiner.Un vrai trésor que j'ai eu envie d'enrichir au fil des années en cherchant d'autres livres, plus anciens ou plus récents et d'origines diverses.

 

 

 

Cette passion pour cet univers de vignettes anciennes

a donné naissance à Histoire de Faire-part

Q uelques faire-parts pour des amis et un bébé plus tard, je quitte la publicité pour créer HISTOIRE DE FAIRE-PART. En faisant mon étude de marché, j'ai découvert une réelle niche dans ce domaine: A ce moment là, difficile de trouver un faire-part à la fois original et élegant, (pas grand chose entre le "4 feuillets traditionnel en lettres anglaises et le modèle dit original ou fun mais pas toujours de très bon goût) un style qui plait à toutes les génétations. Comme me l'a si bien défini un jeune client qui venait pour un faire-part de mariage:

"Genial! enfin un faire-part que l'on peut envoyer aux potes et à la grand-mère!..."

 

 

 

La participation aux Salons MARIAGE AU CAROUSEL et RECEVOIR, m'ont permis de faire connaître mes modèles et d'ouvrir mon showroom rue du Cherche Midi, Paris 6e. 

Ma collection de modèles en serie a trouvé sa place chez MAGNA CARTA rue du Bac Paris 7e, au PRINTEMPS et aux GALERIES LAFAYETTE pendant que je travaillais au showroom sur les modeles sur mesure.

 

 

Cadres en carton réalisés par mon amie Amelie Dillemann. Artiste talentueuse tant par ses dessins, ses ciseaux et son pistolet à colle que par sa plume fine, aiguisée et pleine d'humour. Elle nous a malheureusement quitté trop tôt, en mars 2015. Merci Amélie, tu nous manques terriblement.
Plaque immeuble Show-room

 

2002, Histoire de Faire-part traverse la Manche

 

et se trouve un nom un peu plus "bristish"

 

 

 

L'été 2002, (et deux garçons plus tard :-) départ pour Londres où mon mari est muté. A new life is beginning! J'ai eu beaucoup de chance (merci la vie!) car les anglais, friands de cartes et d'écriture pour toutes sortes d'occasions ou circonstances, (ils sont d'ailleurs très forts dans ce domaine!...) ont réservé un accueil chaleureux à Histoire de Faire-part lors des premiers Christmas Market de Notting Hill ou Chelsea. Mais un peu moins à son nom, comme vous pouvez vous en douter. C'est donc CARDS & DESIGN qui s'est imposé, Indeed.

 

 

 

 

2014, Cards & Design retraverse la Manche.

 

Et hop....

 

 

 

Le temps a passé très vite, impression d'avoir passé ces 12 ans dans une capsule temporelle!...Ou plutôt, intemporelle. Un bonheur de découvrir ces "british" que l'on connait si mal et de qui pourtant, contrairement aux idées reçues, on aurait beaucoup  à apprendre!... C'est donc plein de cette énergie londonienne et d'un nouvel état d'esprit, que se fait le retour à Paris.  Ma ville me semble petite après l'immensité de Londres (5 fois plus grande que Paris!... "Ah oui quand même"...) et la redécouvrir à bicyclette est juste incroyable. Paris est vraiment magnifique!...

Bon, et bien après en avoir fait plusieurs fois le tour, reposé les valises et calé les enfants, ce fut bientôt le moment de reprendre les cartes en mains. Mais impossible de reprendre mon "Histoire de Faire-part", quelqu'un s'en est chargé pendant mon abscence. Et finalement tant mieux, je suis ravie que cette parenthèse british laisse son empreinte.